Possibilité d'une oeuvre

Possibilité d’une œuvre 2010 

 

J'ai créé ce film en faisant intervenir des personnes de la Tinée dont le travail résulte d'une écoute engagée. Avec Jean Claude Pellegrino, plombier dans son village de la moyenne Tinée, un paysage souterrain se révèle par l’écoute.

 

Extrait :

“... Par l'intermédiaire de la tige si onapproche l'oreille on entend le passage de l'eau. La tige capte les ondes sonores. Lorsque c'est un écoulement libre on l’entend. Ce n'est pas quelque chose qui est
sous pression, ce n'est pas le même son. Avec l'expérience on arrive à détecter ces nuances.
Dans les chambres de Vannes il est possible de capter le son avec les mains. Plus les chambres de Vannes sont éloignées du bassin, plus il y a de pression et plus on ressent les vibrations dans les mains. Il m'est arrivé de reconnaître d'anciennes tranchées qui dataient de 100 ans parce qu'il y a une différence de sol. On voit lorsque le sol, on voit qu'il a été décomprimé, désolidarisé. On sait que quelque chose se passe au-dessous. Avec l'expérience des bruits, des ondes que je détecte, des matériaux souterrains, j'arrive à reconstituer un paysage invisible pour l'oeil. Je pourrais retracer exactement ce qui se trouve en dessous. (...) "

 

Possibilité d’une œuvre 2010 - I Sordage

Possibilité d'une oeuvre
Possibilité d'une oeuvre
Possibilité d'une oeuvre
Possibilité d'une oeuvre
Possibilité d'une oeuvre
Possibilité d'une oeuvre
Possibilité d'une oeuvre
Possibilité d'une oeuvre